Histoires : stop ou encore ?

J'avoue être plutôt déçue par l'accueil mou, à tendance glacial, de la partie 4 et de la pertie 5 de Tout ce vert, comparé celui de la partie 1, la partie 2 ou la partie 3. Du coup je m'interroge sérieusement sur la pertinence de publier une éventuelle suite.

Lorsque j'ai commencé de blog, j'avais quand même dans l'idée d'en faire une vitrine de mes modestes créations artistiques. Les choses ne se sont pas tout à déroulées aussi bien, et maintenant la catégorie Moi est tellement massive qu'elle n'en est pratiquement plus pertinente. Si mon m'avait posé la question lors de la création de ce blog, j'aurais répondu que ce serait plutôt la catégorie Histoires qui serait prépondérante.

Ce blog est donc de devenu un concentré d'égocentrisme nombrilesque qui débat sans fin sur ma pauvre personne, avec une dose homéopathique de tentatives artistiques pathétiques.

À partir de là, je pense qu'on peut légitimement se demander qu'est-ce que ces avortons d'œuvres d'art foutent ici. Et si ce blog gagnait à ne plus traîner ces articles qui ne sont pas à leur place ?

Il faut voir les choses en face, je suis nulle en écriture. Mes histoires sont classiques, bourrées de clichés, mal racontées, et mal écrites même au niveau le plus bas (oui, il faut vraiment que j'installe un correcteur orthographique).

Cela dit, je n'ai jamais écrit pour les autres. Ces histoires que je raconte, je ne les raconte que pour moi-même, parce que je les aime bien. Si les autres en profitent, tant mieux pour eux, et sinon je n'oblige personne à lire ces torchons.

Ou pas. Le paragraphe ci-dessus est un brin caricatural. C'est vrai qu'en elle-même la conception de ces histoires est un loisir purement égoïste. La rédaction pourrait à la limite aussi passer dans le 100 % égoïste, pour figer les choses et en garder une trace.

Mais en fait ce qui me motive le plus dans la rédaction, c'est la perspective de partager cette histoire avec les autres. Et il y a ensuite tout l'effort et le temps passé pour que cette histoire rédigée finisse sur mon site, et ça, c'est du 0 % égoïsme et 100 % plaisir de donner. Est-ce que ça vaut vraiment la peine de faire tout ça ? C'est la question que je me pose aujourd'hui.

Et j'avoue qu'en fait je n'ai relancé la machine Tout ce vert seulement parce que c'était plein placé dans un sondage. Ça ne fait pas vraiment remonter les sondages dans mon estime, pourtant ils étaient déjà pas bien hauts...

Alors c'est vrai que je n'ai rien fait pour attirer des gens potentiellement intéressés par mes histoires. En fait je n'ai meêm rien fait pour attirer qui que ce soit. Mais en même temps, on a le public que l'on mérite : si j'avais fait de la pub' un peu partout dans les forums d'écriture, l'écrasante majorité des gens n'auraient vu qu'un blog où un pauv' fille parle de ses petits tracas personnels et inintéressants, peut-être sans même remarquer les qu'il y a une petite minorité d'articles qui auraient peut-être pu les intéresser.

Bon, donc maintenant, sérieusement et sincèrement, est-ce que ça vaut la peine que je me fasse ch*er à rédiger et à publier ici mes histoires, ou est-ce que j'ai mieux à faire de mon (trop faible) temps de loisirs ?

Allez-y franchement, toute réponse est bienvenue, je ne prendrai mal que l'absence de réponse (et les réponses hypocrites dans l'espoir de me faire plaisir).

Publié le samedi 26 janvier 2008 à 11:11.

Catégorie : Site

Commentaires

1. Le samedi 26 janvier 2008 à 13:38, par Cinn :

Pour ma part, je vote encore pour "encore".

Pourtant, je n'ai malheureusement pas accroché à "Tout ce vert". Désolée. Je crois que le genre de l'histoire (ou peut-être les genres!) correspondent peu à mes goûts habituels. Je ne sais pas.

D'un autre côté j'ai bien aimé d'autres pages de toi que tu m'avais fait lire, et puis aussi "Coeur de Métal", et puis surtout, surtout "Lame Noire", qui reste mon préféré. Alors, forcément, j'espère en lire d'autres par la suite.

En une phrase : je voudrais que tu continues, parce qu'une partie de ce que tu écris me plaît bien.

2. Le samedi 26 janvier 2008 à 13:44, par _FrnchFrgg_ :

Hé, c'est pas parce que je ne commente pas que je ne lis pas, hein. Moi j'aime bien... En tout cas, tu as intérêt à finir Tout ce vert même si tu arrêtes le reste, parce que bon, maintenant on veut savoir la suite.

3. Le dimanche 27 janvier 2008 à 9:23, par Nimue :

Je vote encore aussi.

Déjà parce que le coup de l'histoire commencée et jamais finie tu me l'a déjà faite...et c'est pas marrant.
Moi je veux savoir la suite de "tout ce vert", parce que zut, qui c'est qui tue tout le monde ?

Je ne suis surement pas la seule à me poser cette question. Alors tu finis ton histoire et on en reparle apres, ok ? :D

Nonmaisansblague...arreter d'écrire, et puis quoi encore ?!

4. Le dimanche 27 janvier 2008 à 19:46, par Keeh :

Encore, et c'est non négociable.

5. Le dimanche 27 janvier 2008 à 22:40, par Laurent :

Je vote pour « fais comme tu le sens ». Je pense que c'est bien d'écrire et de publier, mais j'avoue que je n'ai pas lu « Tout ce vert » par exemple. Ça perturbe mon pauvre cerveau qui n'a pas l'habitude d'accorder autant d'attention à une entrée de blog que de tomber sur un épisode d'une histoire.

6. Le mercredi 30 janvier 2008 à 10:49, par K :

Hey moi j'avais dit "encore" quand j'avais découvert l'histoire.
Là j'ai pas encore lu car j'ai pas encore eu l'occasion de le faire, mais c'est prévu.
Une bonne remarque de _FrnchFrgg_ (j'ai dû faire un copier collé), on peut lire sans commenter.
Donc je vote comme Cinn, encore pour "encore" et j'avais accroché à ce que j'ai déjà lu.

7. Le mercredi 30 janvier 2008 à 11:41, par Natacha :

Je suis bien consciente qu'on peut lire sans commenter, c'est pour ça que je n'ai pas donné beaucoup de poids à la différence de nombres de commentaires. Je me suis surtout basée sur le nombre de visites, parce qu'on ne peut pas lire un texte sans charger la page (à moins de passer par le flux ATOM).

Imaginez une Nat tranquillement devant son ordi' qui d'un coup voit son log égréner ligne après ligne l'activité d'un(e) visiteur(se). La page d'accueil est chargée, avec la feuille de style, normal pour un début. Et puis ensuite le(la) visiteur(se) charge la première page qu'il(elle) n'a pas vue, puis retour à l'accueil, puis la page suivante, et ainsi de suite en remontant la page d'accueil. Et ce(tte) visiteur(se) qui saute, probablement délibérément, Tout ce vert, sans rater un seul des articles qui est entre. Vous voyez un peu l'effet que ça fait ?

Bon, à la limite, que ça arrive une fois, pourquoi pas, après tout on peut trouver plein de raisons légitimes à ce comportement, par exemple celle que Laurent donne ici, ou bien l'illusion que les bouts d'histoire sont plus longs que les autres articles (ce qui n'est pas), ou bien vouloir relire ce qui précède pour se remettre dans le bain (ce qui manque un peu de crédibilité quand le(la) visiteur(se) en question ne charge aucune des parties de Tout ce vert par la suite, mais bon).

Deux fois, ça devient louche. Trois fois, il y a quand même de quoi se remettre sérieusement en question, non ? Surtout quand c'est trois fois sur trois.

Et quand c'est généralisé au point de n'avoir vu jusqu'à présent que deux ou trois exceptions, ça donne ce billet.

8. Le mercredi 30 janvier 2008 à 12:31, par _FrnchFrgg_ :

Peut-être aussi tout bêtement que quand on rencontre une histoire comme celle là, ça demande plus de temps et d'investissement pour en profiter. Alors on se dit "je lis vite fait le reste", on se remet au boulot ou à autre chose, et puis quand on y pense (2 semaines après) on se dit "ah tiens, là j'ai 1h devant mois, je suis pas crevé, je suis entre deux bouquins, gnegnegne, etc..." et hop on relit tout ce vert.

Moi par exemple, la dernière fois c'est bien la première fois que j'ai lu tout ce vert, et j'ai tout lu d'un coup (en fait j'ai lu 4-5, puis un peu plus tard tout depuis le début); les premières fois j'avais sauté parce que je n'avais pas l'envie de rentrer dans une histoire (et chez moi, quand ça veut, ça veut, je ne peux plus en sortir avant la fin, mais quand ça veut pas, ça veut pas, pas la peine de s'acharner).

Tu vois, qqun ayant le comportement "je saute les histoires" peut très bien en changer plus tard...

Enfin, au final, fais bien comme tu veux, de toutes façons je sais que tu es assez têtue, alors... ;)

9. Le mercredi 30 janvier 2008 à 13:24, par Natacha :

C'était précisément à ça que je pensais quand j'ai dit : « vouloir relire ce qui précède pour se remettre dans le bain ». J'ai très bien remarqué que tu es revenu plus tard pour enchaîner brutalement les quatre parties. Malheureusement, tu es le seul dans ce cas.

Que les je saute les histoires puissent changer ou pas, ça revient au même s'ils ne changent pas réellement : si mon truc n'est pas lu, que ce soit parce que tout le monde s'en fout ou parce que tout le monde repousse bona fide la lecture aux calendes grecques, ça fait quand même que ce n'est pas lu, qu'il n'y a pas eu le plaisir de donner, et que tout le processus de publication a été fait en vain.

Je ne juge personne, je ne fais pas de reproches, je me demandais juste si ça valait la peine de se casser le c*l ou pas.

10. Le mercredi 30 janvier 2008 à 20:27, par Sybevzbaq :

Rends toi compte qu'il y a des fourbes qui vont jusqu'à utiliser un flux pour suivre les commentaires !

(Je me demande si ça fausse plus ou moins le compteur de visites qu'une unique personne qui revient six fois sur la page pour suivre ces mêmes commentaires.)

11. Le vendredi 1 février 2008 à 12:04, par K :

Tiens Natacha m'a suivi...
Je me souviens que c'est ce que j'ai fait. Lire les articles et sauter "tout ce vert" de façon délibérée car je savais que je ne pourrais pas aller au bout.

Copyright © 2007-2008 Natacha Kerensikova

Lithium Blog - commit dad867adc7a3fc6476990c37fcfa09685831b7d9 - Thursday 7 February 2008