Jardin secret

Un blog, ça peut avoir de multiples usages. Pour certains usages, avoir des pages comme ça, librement accessibles par n'importe qui, convient parfaitement. Parfois c'est même essentiel. Pour d'autres usages, il faut quand même un minimum de contrôle sur qui voit quoi.

Comme je l'avais déjà dit dans le petit coucou mon chef, et répété récemment dans Histoires : stop ou encore ?, quand j'ai lancé de blog je le voyais comme une vitrine de mes créations artistiques. Il est pour cela important que l'accès à ce blog soit le plus large et le plus facile possible.

Malhereusement, ma créativité artistique est loin d'être la principale source du contenu de ce blog. En fait c'est devenu un journal-intime-public, où je parle essentiellement de moi.

Ça m'a fait découvrir un autre usage du blog : c'est un moyen pratique de donner des nouvelles aux gens qu'on connaît, sans avoir à répéter plusieurs fois la même chose. On publie une fois la nouvelle dans le blog, et toutes les connaissances qui suivent ce blog sont au courant de la nouvelle en question. Gros gain de temps.

Sauf que voilà, il y a des nouvelles à ne pas mettre entre toutes les oreilles. En particulier sur des choses que je ne veux pas publier à tous vents. Jusqu'à présent je propageais ces nouvelles à l'ancienne, et j'ai mesuré à quel point c'est pénible, surtout lorsqu'on se rend compte trop tard qu'on a oublié des gens.

J'ai donc décidé de coder un système d'identification, qui donne un accès aux pages « privées ». L'idée du système et de son utilisation vient de LiveJournal.

Je dois avouer que je ne suis pas très à l'aise avec ce système. Je sais bien comment code la personne qui a fait ce moteur (moi), et dix contre un qu'il y a au moins un bug qui permet à n'importe qui de révéler une (ou plusieurs) page(s) cachées. Si une âme charitable se sent de relire mon code, il y a une repository git publique sur http://git.vibrissae.org/blog/ .

Bon, donc en supposant que tout fonctionne correctement et qu'on puisse faire confiance à mon système, voici le principe : par défaut, on voit la partie publique de ce blog. En utilisant le cadre tout en bas de la barre de droite, on peut s'identifier, et voir les pages auxquelles ont a droit. Mais avant de s'identifier, il faut créer un compte, ce qui peut se faire par la page de contact, ou plus bas dans cette page. Les comptes créés sont inactifs, jusqu'à ce que je les active à la main, en attribuant au passage à chacun ses droits respectifs.

Il peut être intéressant de noter que les mots de passe transitent en clair sur le réseau, et sont stockés en clair sur le serveur. C'est moche, mais c'est simple. Donc ne choisissez pas le même mot de passe qu'un truc important, lorsque ça foirera je serai probablement amener à l'avoir sous les yeux. Mais prenez quand même un mot de passe décent, c'est quand même pas pour rien que ce que je protège par mot de passe est protégé par mot de passe.

Vous pouvez déjà vous inscrire, même si je risque de ne pas tout de suite faire des articles protégés, il me faudra le temps de prendre confiance dans le système.

S'il y a des questions, n'hésitez pas à les poser en laisssant un commentaire ici, ou à me contacter en privé.

S'inscrire

En plus des articles publics visibles par n'importe qui, ce blog contient des articles à accès restreint, parlant de sujets personnels que Natacha ne veut pas voir dans un espace public. Pour accéder à cette partie restreinte, il faut s'inscrire en remplissant le formulaire ci-dessous.

Attention : remplissez avec soin le champ commentaire pour que Natacha puisse savoir à qui appartient réellement le compte demandé ; dans le doute l'accès ne sera pas autorisé.

Login (ne doit pas être déjà pris, et ne peut contenir que des lettres et/ou des chiffres) :

Mot de passe (doit contenir au moins trois caractères) :

Confirmation du mot de passe (doit être exactement identique au mot de passe donné précédemment) :

Adresse E-mail (optionnel, permet de recevoir une notification lorsqu'une nouvelle page protégée est publiée) :

Commentaire (message à joindre à la demande d'inscription) :

Copyright © 2007-2008 Natacha Kerensikova