Jepahca'zoen

Recall Il faut avoir joué vraiment intensément à Starcraft pour se souvenir de cette phrase en langue Protoss, qui est utilisée par le Protoss Arbiter pour dire qu'il a bien reçu l'ordre donné, par exemple lancer un Recall (icône ci-contre). C'est un peu ce qu'il m'est arrivé ce week-end, mon Arbiter à moi a lancé un Recall, mais pas tout à fait comme celui du jeu.

Ça faisait depuis un bon bout de temps que j'attendais ce moment, la première rencontre physique, avec toute la magie qu'une gamine rêveuse et totalement inexpérimentée met derrière le mot « première ». Et pourtant maintenant avec le recul je me rends compte à quel point j'étais loin d'imaginer toute la magie de ce moment.

Bien évidemment, le facteur limitant pour cette rencontre, c'était moi, avec toutes les séquelles psychologiques que j'ai vaguement évoquées dans mon autobiographie symbolique. C'est pourquoi il a été décidé que la toute première rencontre aurait lieu chez moi, histoire que ce ne soit pas trop difficile.

Sauf que voilà, entre la dépression, les vacances et la fatigue chronique, mon chez-moi était vraiment innommable. Même moi j'aurais refusé d'y vivre, c'est pour vous dire. Je pensais être au point pour un soir de la semaine passée, mais j'étais présomptueuse.

Finalement l'envie de cette rencontre est devenue plus forte que ma volonté de perfection pour la « première fois », et cette rencontre a eu lieu dans mon studio à peine acceptable, disons que je pourrais y vivre mais j'aurais quand même honte de le montrer comme ça. Et puis mon Arbiter voulait me faire croire qu'il ne venait pas pour regarder le studio.

Et enfin, samedi, vers 19h, tout le choc de la réalité, le Recall s'est produit. Mais contrairement au Recall du Protoss Arbiter, qui téléporte une unité alliée à côté de lui, où qu'elle soit, mon Arbiter à moi s'est trouvé à côté de moi, mais je n'ai pas vérifié s'il a utilisé de la téléportation sur le chemin.

Pour ce qui est de la soirée en elle-même... aucune description, ni aucune image ne pourrait vraiment transcrire toute la force et toute la magie ce moment, qui est maintenant gravé en moi. J'imagine que si quelqu'un était monté sur la grue de chantier en face de chez moi et avait pris des jumelles, il aurait vu deux personnes en train de discuter ou de se coller l'une contre l'autre, éclairées par une bougie et deux écrans parfois en veille.

Contrairement à ce que chacun de nous craignait, aucun n'a fait fuir l'autre en courant au moment de cette rencontre, et aucun n'a déçu l'autre. Autodévalorisation, quand tu nous tiens...

Même s'il est parti relativement tôt (pour prendre le dernier métro, quoi), pour une raison étrange, probablement liée à l'accumulation de fatigue, j'ai joué à la belle au bois dormant et je ne suis sortie du lit que péniblement et à 13h30, la tête encore pleine de la soirée de la veille.

Ça me semblait un peu inégal de lui demander encore une fois de venir, en toute logique ça aurait été à mon tour de me déplacer, pour pouvoir aussi visiter son antre. En plus, il héberge temporairement une chatte, Anis, que je n'aurai peut-être pas l'occasion de revoir. Le problème, c'est que ça implique de sortir de chez moi...

Et pourtant, à la surprise générale (y compris la mienne), je l'ai fait. J'y suis arrivée. Et une fois chez lui, c'était du même genre que la soirée précédente, aussi ineffable intérieurement, et le même programme extérieurement, sauf qu'il n'y avait qu'un écran, pas de bougie ni de grue, mais des jeux avec le chat en plus.

Donc pour résumer ce week-end, je ne me souviens pas avoir déjà passé d'aussi bons moments de toute mon existence. C'était vraiment super giga follement génialement tera merveilleux. Et en plus ça a l'air bien parti pour se reproduire tout plein de fois \o/

J'ai en même temps (re)découvert toute la force du contact physique. Dans ma famille on n'est pas trop comme ça, à l'exception d'une de mes sœurs, qui a 14 ans en ce moment, qui se fait gentilment repousser par tout le monde (sauf moi, mais comme je ne suis jamais là...), donc elle s'est « calmée ». Du coup je ne me souviens pas vraiment y avoir eu droit, ni d'elle ni de personne d'autre. Là encore, je n'avais aucune idée d'à quel point ça peut être agréable. Et ce n'est encore que le début, il m'a fait miroiter plein de choses encore plus extraordinaires pour la suite.

Que j'aime ce monde. Et celui qui lui donne toutes ses couleurs.

Publié le lundi 10 septembre 2007 à 11:13.

Catégories : Lui Moi

Commentaires

1. Le lundi 10 septembre 2007 à 11:16, par Cinn :

Que te dire, sinon que je suis énormément contente pour toi et que j'espère qu'il y aura plein d'autres recall... !!

2. Le lundi 10 septembre 2007 à 11:35, par K :

Houaou quel week-end !!!
C'est cool.
Recaller bien alors.
a+
K

3. Le lundi 10 septembre 2007 à 12:05, par Matt :

Pareil que Cinn, difficile de faire un commentaire qui ne soit pas bateau du genre "wai c kool!" mais le coeur y est :)
Et je n'avais vu Starcraft sous cet angle romantique !

4. Le mardi 11 septembre 2007 à 3:36, par Keeh (Rkz11aSK8ZrALP1+fpfL) :

Félicitations.
Et quand on joue zerg, on fait comment ?

5. Le vendredi 14 septembre 2007 à 18:08, par Natacha :

Merci à tous de partager mon euphorie. On dirait que je n'ai pas trop craché mon bonheur à la figure de pauvres lecteurs moins chanceux. C'est vrai qu'il faut être salement atteinte pour parler d'amour à base de Starcraft ; je devrais peut-être en parler à Blizzard, des fois qu'eux aussi ils soient surpris.

Keeh, les Zerg ont quand même une notion un peu spéciale des relations... entre le Lurker qui te colle brutalement des coups de queue par surprise, la Queen qui te balance dessus un liquide guant et immobilisant, l'Hydralisk qui balance aussi des coups de queue un peu partout, et l'Overlord qui te rentre tout entier sans ses poches ventrales... D'un autre côté, les Protoss sont aussi un peu bizarres, avec leurs deux High Templars qui doivent bien s'unir d'une façon ou d'une autre dans leur nuage brillant de futur Archon.

Bref, Starcraft c'est plutôt glauque globalement en fait.

Copyright © 2007-2008 Natacha Kerensikova

Lithium Blog - commit dad867adc7a3fc6476990c37fcfa09685831b7d9 - Thursday 7 February 2008