La boîte à musique selon Natacha (2/3)

J'ai commencé à jouer au jeu de la boîte à musique, mais pour éviter de faire un seul article énorme, j'ai découpé les questions en trois. Voici donc le deuxième tiers des réponses.

10. Quoi de prévu ce week-end ?

Sting - Mad About You

Je ne suis pas sûre de bien maîtriser tous les sens possibles de mad about. Intuitivement je comprends ça comme fou (de colère) contre toi, mais peut-être que les anglais utilisent cette expression aussi comme fou/folle (d'amour), comme en français lorsqu'on dit fou de quelqu'un. Ce deuxième sens colle bien avec le week-end avec mon Arbiter qui est effectivement prévu.

Note : cette reponse à été rédigée vendredi, c'est-à-dire avant le week-end qui vient de se finir. La réponse reste valable pour le week-end prochain ; mais par rapport aux deux sens de « mad about », je me suis disputée avec mon Arbiter samedi soir... ce n'était pas prévu, évidemment, mais était-ce un signe ?

11. Pour décrire vos grands-parents ?

Frederik Magle - BWV-565

BWV-565, c'est la Toccata et Fuge en Ré mineur de Jean-Sébastien Bach, qui est, paraît-il, le morceau de Bach pour orgue le plus connu.

Oui, il y a vraiment du Bach dans ma playlist. Non, je n'ai pas triché, c'est vraiment sorti par mon baladeur à cette question. Non, je n'en ai rien à faire si vous ne me croyez pas, moi je sais que c'est vrai.

12. Comment va votre vie ?

Pain - Same Old Song

I've seen so many cross that line
I've seen them come
I've seen them go
Times will never change
It's the same old song
The same old song
That's playing again
The same old song

Ouais. C'est exactement ça. La seule qui aurait été encore plus adaptée serait My Misery, aussi de Pain. Je vous laisse chercher les paroles.

13. Quelle chanson jouera t'on à votre enterrement ?

Machinae Supremacy - Kaori Stomp

Hum, une chanson d'amour ? Je crois qu'il y a eu un souci technique, celle là et la 27 auraient dû être inversées. Je vous mets le refrain quand même, c'est si beau, mais il faudrait l'entendre. Les parties entre crochets sont chantées en japonais.

You got the style, [So cool]
[I remember]
When you are here
[You make others seem invisible]

14. Comment le monde vous voit-il ?

Silverchair - Anthem For The Year 2000

Never knew we were living in a world
With a mind that could be so sure
Never knew we were living in a world
With a mind that could be so small
Never knew we were living in a world
And the world is an open court
Maybe we dont want to live in a world
Where innocence is so short

Oui, ça doit être en gros ce que je pourrais penser à propos de ce monde, après avoir découvert comment il me voit. Je ne pensais pas que nous vivions dans un monde dont l'esprit peut être tellement superficiel et réticent à voir au delà des apparences.

Le style l'emporte sur la matière.

15. Aurez-vous une vie heureuse ?

Pain - Coulds of Ecstasy

Walking the white line of fantasy
Glamorous life is all you seek
Living in Hollywood make believe
Lost in the clouds of ecstasy

Silicon tits and silicon lips
Grammy awards and playing your tricks
Let the champagne flow
And powder your nose

Donc d'un côté oui, j'aurai une vie en apparence heureuse, grâce aux merveilles de la chimie et de la chirugie esthétique. Une petite couche de bonheur apparent et surperficiel pour cacher un gouffre sans fond de misère innommable.

16. Qu'est-ce que vos amis pensent vraiment de vous ?

Pain - Walking on Glass

Je n'arrive pas du tout à tourner une interprétation des paroles de celle-là qui ait un vague rapport avec la question, donc je vais me cantonner au titre.

Marcher sur du verre, est-ce que c'est moi ou il y a deux sens possibles ? Le verre, c'est à la fois quelque chose de fragile, ça pourrait être proche de marcher sur des œufs ; et quelque chose de tranchant lorsqu'il est brisé, donc ce serait proche de marcher sur des tisons ardents.

Je suppose que ça veut dire qu'une partie d'entre eux me considère (à juste titre) comme une tarée qu'il faut abroder avec une extrême précaution, des fois que pour une raison obscure et imprévisible elle se mette à faire quelque chose de disporpotionné et stupide.

Et une autre partie, dont fait par exemple partie mon Arbiter, pour qui me cotoyer est un supplice comparable à marcher pieds nus sur une couches de tessons.

17. Est-ce que les gens vous désirent secrètement ?

Pain - End of the Line

Je n'arrive pas à faire grand chose du titre seul en guise de réponse. Et pour ce qui est des paroles, j'ai peur de surinterpréter et d'être ridicule, mais j'ai l'impression que ça parle de ces gens séropositifs qui cherchent à contaminer le plus de monde possible. Du coup on dirait bien que la réponse est : non, à l'exception de ce genre de pervers. Ce n'est pas très rassurant (mais tristement vrai).

18. Comment me rendre moi-même heureux(se) ?

Machinae Supremacy - Masquerade

Bon pour une fois, on ne vas pas tricher, et utiliser vraiment le titre au lieu des paroles pour répondre à la question. Donc pour me rendre heureuse, il faut que je vive une masquarade, rester dans le superficiel. Vu la question 15, c'est presque évident.

Une coque de Transformeur sur ce qui est à l'intérieur ; une surface de métal sur une peau fragile. Tellement vrai...

À suivre...

Publié le lundi 3 mars 2008 à 10:31.

Catégorie : Moi

Commentaires

1. Le lundi 3 mars 2008 à 12:55, par _FrnchFrgg_ :

Je trouve que tu interprètes un peu tout en noir. Forcément, tu n'es pas aidée par les paroles du genre de musique que tu écoutes...

2. Le mardi 4 mars 2008 à 12:44, par Natacha :

Mon Arbiter m'a fait la même remarque, que je n'écoute que des trucs sombres.

On me dit à présent que ces mots n'ont plus cours, qu'il vaut mieux n'écouter que des chansons d'amour. Mais qui donc est de taille à pouvoir m'arrêter ? L'Ombre s'est faite humaine, aujourd'hui c'est l'été. (qu'est-ce qu'il est fort ce Ferrat)

3. Le lundi 17 mars 2008 à 17:06, par Roman Age :

'Mad about you', c'est fou de toi (amour, bon ca). 'Mad at you', c'est fou contre toi (colere, pas bon ca).
Peut-etre ca ne vaut pas le coup de te redisputer avec ton A. pour ca.

4. Le mardi 18 mars 2008 à 10:04, par Natacha :

Merci beaucoup pour cet éclaircissement.

Pour une raison obscure mon Arbiter ne veut pas poster de commentaire, mais il me semble intéressant de noter que ce que j'ai qualifié de dispute dans cet article n'en est pas une pour lui. C'est vrai que ça n'a peu d'impact sur notre relation, donc c'est probablement moi qui exagère la chose, mais sur le coup je l'ai vécu presque aussi mal que s'il m'avait jetée dehors en disant qu'il ne voulait plus me voir.

Copyright © 2007-2008 Natacha Kerensikova

Lithium Blog - commit dad867adc7a3fc6476990c37fcfa09685831b7d9 - Thursday 7 February 2008