Le réveil n'a pas sonné

Ce matin, je suis arrivée avec quarante minutes de retard au boulot. Ça ne s'est pas remarqué, parce que j'étais la première (pour compenser je suis aussi la première à partir), mais j'avais quand même une excuse toute faite au cas où : le réveil n'a pas sonné ce matin.

C'est une excuse que j'ai souvent utilisé, et pourtant je n'ai pratiquement jamais eu de questions ensuite, du genre pourquoi est-ce qu'il n'a pas sonné. Même la fois où je l'ai utilisée en ayant dix minutes de retard à une « colle » (exercice oral au tableau) à 16h30, je n'ai même pas eu un regard interrogateur ou incrédule, seulement un sujet d'exercice.

Pourtant j'ai du mal à imaginer beaucoup de situations où ça peut arriver réellement, en dehors de la mienne. Malgré tout le consumérisme ambiant, un réveil c'est quand même quelque chose de plutôt fiable, et j'ai du mal à imaginer que ce type d'appareil puisse tomber en panne aussi fréquemment que l'excuse est sortie.

Je pense que la panne la plus courante serait l'arrêt faute de batteries, pour les appreils qui ne sont pas sur secteur, et la remise à zéro suite à une coupure de courant, pour les appreils sur secteur. Dans les deux cas, ça ne devrait pas arriver plus d'une fois tous les quelques mois.

Avec la mode des téléphones portables, il est possible aussi que le mot réveil soit utilisé abusivement pour désigner le téléphone portable dans sa fonction de réveil, dans ce cas ça peut être plus courant, vu la fragilité de ces jouets et la faible durée de leur batterie.

Peut-être que l'excuse du réveil qui ne sonne pas est en fait tellement peu réaliste qu'elle est devenue convenue comme mauvaise excuse de base, et la personne en face sait tout de suite qu'elle est face à un gros mensonge et ne cherche pas plus loin. Si c'est effectivement un gros drapeau « mensonge + mauvaise volonté + absence de créativité », il faudrait peut-être revoir mon excuse.

Le problème c'est que dans mon cas, c'est la vérité authentique : mon réveil n'a pas sonné, et s'il avait sonné je n'aurais pas été en retard. Et la raison pour laquelle il n'a pas sonné est simple : je ne l'ai pas réglé pour sonner.

Parce qu'habituellement, le matin j'utilise ce qu'un ami appelait le réveil par autoinduction. C'est un clin d'œil intéressant au phénomène électro-magnétique qui s'appelle autoinduction, mais en réalité cette expression c'est juste se réveiller naturellement à la bonne heure. Son idée était que si le cours est vraiment intéressant, le cerveau fera ce qu'il faut pour se réveiller à temps pour le suivre.

Et ça marche vraiment, au moins pour moi. Je ne sais pas quelle horloge biologique est à l'œuvre, mais même lorsque je dois me réveiller exceptionnellement tôt, par exemple pour prendre un train, je me réveille naturellement un quart d'heure à cinq minutes avant que le réveil sonne (parce que dans dans ces cas je le règle quand même pour sonner, au cas où).

Enfin, ça marche vraiment, tant que je ne suis pas dans un état de manque colossal de sommeil. Par exemple en ce moment, avec la fatigue chronique que je me trimballe, c'est moins efficace. Je me réveille quand même naturellement à l'heure adapté, environ 6h30, mais je suis tellement fatiguée que je n'ai pas la force ou le courage de quitter la douce chaleur du lit, et je me rendors rapidement.

C'est ce qui est arrivé ce matin, 6h28 sur le réveil la première fois que je l'ai vu. 7h32 quand j'ai enfin réussi à quitter le lit...

Mais si mon réveil avait sonné, je me serais levée pour l'éteindre. Dans ces cas là je le mets à l'autre bout de la pièce, et rien que sortir du lit et marcher suffit à remettre le cerveau en route (ce qui n'est pas très pratique, parce que si je dois me lever pour un besoin urgent au milieu de la nuit, il me faut après au moins une heure pour me rendormir).

L'excuse du réveil qui n'a pas sonné est donc dans mon cas véridique, mais en fait ce n'est pas vraiment une vérité, c'est plutôt une demi-vérité.

Publié le vendredi 7 septembre 2007 à 11:20.

Catégorie : Moi

Commentaires

1. Le vendredi 7 septembre 2007 à 11:37, par Cinn :

Certes, certes, ça marche parfois, le réveil par auto-induction. Mais personnellement, je ne lui ferais pas plus confiance que cela pour arriver à l'heure au travail tous les matins.

Pour moi, "mon réveil n'a pas sonné" signifie plutôt "Je ne me souviens pas avoir entendu le téléphone sonner". Une presque-vérité subjective, donc. Mon hypothèse est que dans ces cas-là (et dans les cas où la personne a effectivement réglé son réveil pour qu'il sonne) :

- le réveil a bien sonné (car effectivement, les réveils sont fiables en général, et l'excuse dont tu parles est bien plus ancienne que les téléphones portables utilisés comme réveil),
- la personne, complètement dans le pâté, l'a éteint,
- ....mais sans garder le moindre souvenir de l'incident (cela arrive, pour des réveils de courte durée au cours de la nuit),
- au total, le réveil a bien sonné, mais la personne ne l'a pas "perçu", ne s'en souvient pas, de sorte qu'elle s'imagine qu'il n'a pas sonné.

2. Le vendredi 7 septembre 2007 à 11:43, par ralphy :

En effet, l'excuse "panne de réveil" ou encore "panne d'oreiller" est celle qui implique "aucune excuse", en plus des véritables pannes de réveil, d'où l'absence de questionnement. A quoi bon questionner ? Connaître la vie passionnante et intime de l'interlocuteur aux aurores, alors que celui-ci est déjà en retard ?

Personnellement, j'arrive toujours en retard à mes rendez-vous. Non, en fait, ce n'est pas vrai. J'arrive fréquemment en retard, mais pas toujours. Ce matin, par exemple, pas de panne de réveil, enfin pas de panne de téléphone portable, plutôt, devrais-je dire, celui-ci faisant désormais office de téléphone, évidemment, mais aussi de carnet d'adresses, d'agenda, mais aussi de dictaphone, lecteur audio et vidéo, navigateur web et j'en passe. Aussi, ce matin, donc, j'étais même arrivé avec 15 minutes d'avance à mon rendez-vous. Oui, c'est rare, alors qu'il est de bon ton d'avoir toujours cette marge d'avance. Petit hic : mon rendez-vous n'apparaissait pas sur l'agenda de mon interlocuteur. Celui-ci ne s'est pas le moins du monde gêné pour exprimer tout son agacement. Tant pis.

Enfin, si j'arrive en retard aux rendez-vous, c'est surtout que j'ai une naïveté irrepressible de croire que je peux commencer à me préparer au dernier moment, et que subitement, je me sens obligé de faire tout un tas de choses tout à fait futiles juste avant de partir. J'ai comme l'impression que mon retard aux rendez-vous est directement lié à ma procrastination qui a atteint très officiellement un stade pathologique... :-|

3. Le vendredi 7 septembre 2007 à 12:39, par _FrnchFrgg_ :

C'est marrant, moi les rares fois ou le réveil ne sonne pas, il ne sonne vraiment pas. Mais c'est plus souvent à cause d'une erreur de manip au réglage de l'heure de réveil qu'un problème de l'engin. Du genre 8h45 pour 8h moins le quart, ou ce genre d'erreurs.

Par contre, quand il sonne et que je sais que c'est pour moi, je sors du lit comme un diable de sa boite. Quand c'est pour Nini, j'essaie de ne pas entendre et de me rendormir, mais ça ne marche pas tellement (enfin, je finis par réussir à me rendormir, à la longue).

Faut dire que j'ai un sommeil très léger, et que quand Nini bouge trop elle me réveille, alors un engin de guerre spécialement conçu pour obliger à se lever...

4. Le vendredi 7 septembre 2007 à 13:25, par Natacha :

Cinn, je suppose que tout le monde n'est pas égal sur la qualité de l'horloge biologique. Pour moi, ça a toujours marché, même pendant la dépression, et comme j'ai un emploi du temps souple, il n'y a aucun souci pour rattraper un éventuel retard en restant plus longtemps le soir. Par contre lorsqu'il s'agit de prendre le train ou d'aller chez le médecin, par précaution je mets le réveil, même si pratiquement tout le temps je l'éteint en me levant quelques minutes avant qu'il sonne.

Je connaissais effectivement l'histoire du réveil juste à côté du lit, éteint par un coup de doigt plus ou moins maladroit, et ensuite rendormissement sans que cet évènement ne soit mémorisé, mais on dirait que j'ai oublié de faire le lien en y pensant ce matin. C'est un peu par peur de ça que j'ai toujours eu mon réveil très loin du lit, parce que s'il faut se lever et marcher c'est beaucoup moins automatique. Du coup je ne sais pas si je pourrais tomber dans ce piège ou pas.

ralphy, donc « Le réveil n'a pas sonné. » veut effectivement dire « Ouais, je suis en retard, c'est moche, mais c'est la vie. Bon, on passse aux choses intéressantes maintenant ? » ? D'un autre côté, quelque part c'est aussi comme ça que je l'utilise... C'est sûr que c'est beaucoup plus impersonnel que quelque chose comme « J'ai passé la nuit avec mon copain et on n'a pas vraiment beaucoup dormi, du coup je suis sortie du lit trop tard. »

Pour ce qui est de l'utilisation de ton téléphone portable, j'ai l'intuition que c'est une centralisation très répendue. Je n'arrive pas du tout à m'y faire, cet appareil ne me semble largement pas assez fiable pour que je lui laisse autant de responsabilités. D'un autre côté, avec une redondance suffisante, on doit pouvoir combiner la fiabilité des outils séparés avec le côté pratique de tout avoir dans un seul jouet.

_FrnchFrgg_, j'ai effectivement oublié l'erreur humaine réglage dans les causes possibles de réveil qui ne sonne pas, parce que pour les choses routinières comme se lever pour aller au boulot ou en cours (quand on est en prépa' avec cours tous les jours en sans trous) il n'y a qu'un réglage à faire, qui est en général tacitement reconduit tous les jours. Ça m'est arrivé quelques fois d'ailleurs, dont le 8h45 pour huit heures moins le quart (j'imagine que ça doit être très répendu), et heureusement que dans ces cas là j'avais le réveil naturel qui a marché.

J'ai aussi l'impression d'avoir le sommeil plutôt léger, je verrai bien (très prochainement \o/) comment ça se passe pour le sommeil non-solitaire.

5. Le samedi 8 septembre 2007 à 9:00, par Ness :

Comme le dit Cinn, il m'est arrivé plusieurs fois de :
- ne pas entendre le réveil car j'étais trop crevée
- l'éteindre sans m'en rappeler

Mais en général, quand j'ai quelque chose de super important, je mets le réveil + le téléphone portable, comme ça j'ai un back-up :)

Copyright © 2007-2008 Natacha Kerensikova

Lithium Blog - commit dad867adc7a3fc6476990c37fcfa09685831b7d9 - Thursday 7 February 2008