Mème

Il y a des trucs comme ça qui se baladent sur le 'ternet, de blog en blog. On est censé répondre à certaines questions, ou donner certaines informations, et ensuite nommer des gens qui devront faire pareil. Je crois que ça fait partie de ce que l'on appelle un mème.

Catioucha n'est pas la première à essayer de m'entraîner là dedans : il y a d'abord eu Ness, sur mon livejournal, et ensuite Cinnamon (d'ailleurs c'est toujours prévu d'y répondre, il suffit juste que j'arrête de procrastiner).

Notons au passage que ce truc se propage à la façon d'un virus, qui subit parfois quelques mutations. Par conséquent, sauf si j'introduis moi-même une mutation (ce qui n'est pas le cas ici), je reprends la version du règlement qui m'a infectée. Parce que bon, 'faut pas déconner non plus.

Règlement

  • Mettre le lien de la personne qui vous a taguée. (pour ceux qui l'auraient raté dans le deuxième paragraphe, c'est Catioucha qui m'a fait ce joli cadeau)
  • Mettre le règlement sur votre blog.
  • Mentionner 6 choses/habitudes/tics pas important sur vous-même.
  • Taguer 6 personnes à la fin de votre billet en mettant le lien de leur blog.
  • Avertir immédiatement sur leur blog les personnes taguées. (je précise au passage que je suis absolument contre le principe de faire passer ce genre de choses par un commentaire sur un billet qui n'a rien à voir, et je remercie du fond du cœur Catioucha de ne pas l'avoir fait)

1. Je n'arrive pas à regarder quelqu'un dans les yeux.

Ça ne m'handicappe pas vraiment, mais ça pose parfois des problèmes à mes interlocuteurs. Alors je fais des efforts, et je garde le regard sur leur gorge, ou sur leur bouche, mais je n'arrive pas à monter plus haut. D'ailleurs une ex-future propriétaire m'en a voulu pour ça.

Ça ne marche pas mieux avec les gens que je connais, ça ne marche pas mieux avec le gens avec qui j'ai une relation intime, et ça ne marche pas non plus avec les photographies. Par contre aucun problème avec les animaux.

Je ne sais pas d'où ça vient, je ne sais pas comment faire pour arranger ça, et franchement, par rapport au reste que je me trimballe, je m'en fiche éperduement.

2. Je préfère marcher aux autres moyens de transport.

Je n'aime pas les transports en commun, je ne suis pas fan du vélo', je déteste les mobylettes et j'ai horreur des scooters. Ah, et je n'ai pas le permis de conduire. Je préfère de loin marcher.

J'imagine que c'est surtout une question d'indépendance, ne compter que sur mes propres forces/jambes permet de prévoir plus facilement le temps du trajet, et limite franchement la quantité d'imprévus qui peuvent débarquer (genre crevaison, panne sèche, embouteillages ou grève).

Du coup j'utilise la marche aussi souvent que je peux. Par exemple pour aller au boulot et pour en revenir, à chaque fois 4.5 km de marche. Ça fait de l'exercice physique régulier, c'est bon pour la santé (encore qu'avec l'air parisien que je respire, c'est pas gagné).

Je ferai très probablement une exception pour la moto de mon Arbiter quand il l'aura, mais c'est plus pour l'Arbiter que pour la moto (et parce que c'est ça ou les transports en commun, il habite en dehors de mon rayon d'action pédestre).

3. Je suis bordélique.

Gros bazar C'est triste à dire, mais il faut regarder la réalité en face : je suis un petit peu bordélique. Mais vraiment un tout petit petit peu, comme en témoigne la photo ci-contre. Oui, la photo date du 22 février, et le gaufrier n'a été sorti que pour la chandeleur.

Bon, j'essaye de me battre contre ça, parce que je n'aime pas que mon chez-moi soit dans cet état là. Vraimentr. Sincèrement. Même si je ne recevais jamais personne, c'est juste pour moi et mon confort personnel.

Mais c'est dur de se battre contre sa vraie nature...

4. Il y a un jeu que j'aime beaucoup...

... mais je ne sais pas comment il s'appelle. Quelqu'un m'a dit une fois que c'est le poker marin, ce qui était vraisemblable parce qu'on a bien cinq trucs et une main (comme au vrai poker) et c'est le genre de jeux auxquels les marins sont du genre à jouer. Mais j'ai quelques doutes, vu que je n'ai retrouvé cette appellation nulle part, et google n'a pas su me révéler le nom de ce jeu. Si quelqu'un connaît le nom, je le remercie par avance de me sortir de mon ignorance.

Pour ceux qui connaissent le film Aliens 2, c'est le jeu que Bishop montre au nouveau dans l'équipe.

Pour les autres, le principe est de poser sa main sur la table, avec les doigts écartés, et ensuite de planter un couteau dans la table d'abord après le pouce, puis entre le pouce et l'index, puis entre l'index et le majeur, etc, le tout en allant de plus en plus vite.

Pour une raison obscure, j'ai battu mes records de vitesse avec un vrai couteau (je fais l'entraînement au stylo ou autre chose non-pointue) lorsque j'avais le moral au plus bas. J'en porte encore de petites cicatrices sur ma main gauche (et dans une moindre mesure, sur la droite).

J'aime beaucoup ce jeu, parce que c'est comme la vie : quoi qu'on fasse, on perd toujours à la fin, et la seule chose qui change c'est la quantité de souffrance qu'on endure avant d'abandonner.

5. Je suis nulle.

Je suis nulle, je suis débile, je suis moche, je suis conne, je suis chiante, je me déteste, et en plus je sais très bien que j'ai une tendance naturelle à l'autodévalorisation.

D'ailleurs j'essaye de me battre contre cette tendance (le paragraphe précédent est une exagération volontaire), mais y a rien à faire, c'est comme le garçon qui criait Au loup !

6. Je n'aime pas les mèmes

Je ne voudrais pas faire la grincheuse de service, mais quand même, c'est rigolo deux minutes ces trucs là, mais à la longue, ça gonfle.

C'est la troisième fois que je me fais tagger (ou taguer), et c'est la troisième fois que je m'y prête de bonne grâce (à la procrastinatino près), mais il ne faut pas en faire une généralité.

Parce l'effet, voilà j'ai dit des trucs chauds sur moi, maintenant t'es obligé(e) de faire pareil, ça me rappelle furieusement les jeux genre action/vérité du collège. Et même si j'ai 12 ans d'âge mental, ce type de jeu de me tente pas (et ne m'a jamais tentée, accessoirement).

Il me semble que je dévoile déjà assez de moi naturellement dans ce blog, je trouve que c'est plutôt insultant de se faire dire par quelqu'un d'autre ce que je dois dire sur moi ici.

Donc là, ok, je veux bien, mais je ne le fais uniquement parce que je le veux bien. Je ne cèderai à aucune pression (sauf peut-être venant de mon Arbiter, mais comme il n'a pas de blog...) pour participer à un futur jeu comme celui-là, quitte à me faire traiter de mauvaise joueuse ou de rabat-joie. Si je ne veux pas, je ne veux pas, c'est tout et c'est pas négociable.

Gardez ça a l'esprit la prochaine fois que vous aurez envie de me tagger.

La transmission

Mathématiquement, on peut prendre les choses comme on veut, c'est impossible d'obéir toujours à une telle règle de retransmission : il y a un nombre fini de blogs, donc on arrive forcément à un stade où il n'y a pas plus personne à tagger. Et comme j'ai tendance à être plutôt autiste, je ne connais pas beaucoup de monde, que ce soit virtuellement ou réellement, donc c'est souvent moi qui me retrouve en bout de chaîne. Je viole donc sans état d'âme la règle sur la quantité de personne à qui le transmettre.

D'autre part, je nomme des gens ici, parce que c'est le jeu, mais après ce que j'ai dit plus haut, je n'en voudrai à personne de ne pas vouloir se prêter à ce truc. Qu'aucune des peronnes ci-dessous y voit la moindre obligation.

Je propose donc aux personnes suivantes de participer à ce merveilleux mème (par ordre alphabétique) :

Je ne connais personne d'autre qui tienne un blog régulièrement, en dehors de K, mais je ne veux pas lui "imposer" ça.

Publié le lundi 25 février 2008 à 13:27.

Catégorie : Moi

Commentaires

1. Le lundi 25 février 2008 à 16:39, par Catioucha :

Merci de t'être pliée au jeu ma belle ! Mais tu sais, avant moi non plus je ne supportais pas les chaînes, seulement ce que je trouve sympathique avec ce truc là c'est que de lien en lien tu vas découvrir par curiosité d'autres blogs/horizons ! Tu découvres (si tu es curieuse bien sûr) les 6 liens que tes copains/copines taguent à leur tour, tu vas ensuite lire leurs autres billets, tu te balade sur la toile, etc. Je trouve ça très sympathique au final, surtout si on garde dans l'idée de ne surtout pas prendre ça au sérieux, d'où le "choses pas importantes" ;-)

2. Le vendredi 14 mars 2008 à 3:27, par K :

Finalement j'aurais presque envie de le faire ce jeux :o)
Regarder quelqu'un dans les yeux sans rien dire est très intime. Je dis ça en rapport avec la 1 même si cela n'a pas vraiment de rapport (mais j'avais envie c'est tout).
Au fait tu n'aimes pas la roulette russe ?

3. Le dimanche 16 mars 2008 à 14:24, par Natacha :

K, si tu veux participer à ce mème, ou à la boîte à musique, pas de problème, je peux t'ajouter à la liste. En fait c'est parce que je t'ai déjà vu une fois refuser de se prêter à ce genre de jeux que j'ai déduit (peut-être à tort) que ce n'est pas ton truc.

Pour ce qui est de la roulette russe, je n'ai jamais essayé, parec que je n'ai jamais eu l'occasion de le faire, faute du matériel nécessaire. Mais si j'en avais eu l'occasion à certains moments de ma vie, j'aurais sans doute essayé (et peut-être perdu, mais est-ce que ça aurait été vraiment un mal ?

Copyright © 2007-2008 Natacha Kerensikova

Lithium Blog - commit dad867adc7a3fc6476990c37fcfa09685831b7d9 - Thursday 7 February 2008