Nat à Sion

Non, je ne suis pas retournée prendre des vacances en Suisse, je saisissais l'occasion d'un parallèle entre l'actualité et mon histoire personnelle pour faire une exception à ma règle de vie pas de calembour.

Parce que le programme du matin sur RTL tait devenu vraiment trop nul pas à mon goût, donc j'ai commencé une pause estivale début juillet. J'ai donc été plutôt déconnectée de l'actualité. Maintenant, je suis en vacances dans ma famille, et j'y ai été à nouveau confrontée. Et parmi les titres d'aujourd'hui se trouvaient les déboires sentimentaux et sportifs de la championne de natation Laure Manaudou.

Pour ceux qui ont eu la chance de ne pas suivre, voici en résumé ce que j'ai retenu de l'histoire, caricaturalement et à la hache. Il s'agit d'une fille super-douée en natation, entraînée par quelqu'un qui n'a pas l'air très commode mais qui s'en sortait super-bien pour faire fructifier ses talents. Mais voilà, la fille est tombée amoureuse d'un nageur italien, et elle en a eu peut-être un peu marre de bosser, donc elle a quitté son entraîneur pour aller en Italie dans le même club que son amant. Et dans une compétition récente, ça a l'air de s'être plutôt mal passé, avec le blâme porté sur son manque de sérieux à l'entraînement, parce qu'elle a l'air plus intéressée par sa relation romantique que par ses performances sportives. Du coup ça se passait pas super-bien avec l'entraîneur italien et elle a été virée.

Je ne suis personnellement pas très fan de l'eau, et ça doit bien faire une demi-décennie que je ne me suis pas approchée d'une piscine et que je n'ai pas envisager de mettre un maillot de bain, et je trouve que je m'en porte pas plus mal. Comme le disait si bien le diable de Tasmanie des Looney Tunes : « Pas bon l'eau ! »

Par contre j'ai en commun avec cette championne de natation des performances professionnelles récentes plutôt lamentables. Avant j'avais l'excuse de la dépression, mais la semaine dernière, j'avais le moral au beau fixe, grâce à l'intervention de mon Arbiter personnel et la productivité a plutôt empiré qu'augmenté.

Ce n'est pas très sérieux de planquer une fenêtre Hotmail sous des fenêtres de travail, et de faire plusieurs centaines de rafraîchissements par heure dans l'espoir voir ce très attendu Inbox (1). Franchement, quel esprit sensé attendrait une réponse quelques dizaines de secondes après avoir envoyé un message ?

Et même en dehors du temps passé à rafraîchir frénétiquement ma boîte Hotmail, je dois reconnaître que j'avais beaucoup de mal à garder longtemps mon esprit sur des sujets scientifiques, il avait tendance à repartir rapidement sur lui ou l'éventuel avenir que je pourrais avoir avec lui. Du coup, au cours des quarante-cinq heures passées au labo' la semaine dernière, je ne suis pas sûre de cumuler deux heures efficaces. Pas vraiment de quoi être fière...

C'est encore trop le bazar dans ma tête et dans mes sentiments pour que je sache où j'en suis, et j'ai peur que ce soit trop hardi d'appeler ce que je ressens de l'amour. En tout cas, si la championne de natation évoquée ressent le même genre de chose que moi, ou quelque chose d'encore plus fort, je comprends parfaitement que ses performances sportives ne soient pas vraiment sa principale priorité.

J'espère juste que je n'aurai pas la même destin qu'elle, et que je ne vais pas me faire jeter dehors à cause de mes sentiments. J'ai droit à trois semaines de vacances, où je n'ai pas à me soucier de productivité, et j'espère que ça suffira à remettre assez d'ordre dans tout ça pour pouvoir travailler un minimum, et non pas passer mon temps à faire semblant (même si on dirait que j'y arrive très bien).

Et surtout, la grande chance que j'ai par rapport à elle, c'est que ma vie n'est pas médiatisée à outrance. Qu'on lui foute un peu la paix, quoi.

Publié le lundi 6 août 2007 à 21:45.

Catégories : Actualité Boulot Lui Moi

Commentaires

1. Le vendredi 10 août 2007 à 22:40, par Lani Katan (J9KzsuIjXcaS6pEPfExd) :

Quote: Franchement, quel esprit sensé attendrait une réponse quelques dizaines de secondes après avoir envoyé un message ?

Heuuu moi et je le referais si besoin^^ Je pense que ca viens du fait qu'une fois ecrit, notre message et envoyé, on a l impression de l avoir "dit" reelement a notre interlocuteur (lecteur/trice) , du coup on attend la reponse directe... Mais quel bonheur quand on le voit se pti 1 ou meme sous msn des que l on apercoit le pti bonhomme vert :)....

2. Le samedi 11 août 2007 à 12:02, par Natacha :

Bienvenue de retour parmi nous, Lani \o/

C'est amusant, ton commentaire sent le vécu... serais-tu aussi déjà passé par là ? :-p

En tout cas, ça se tient. C'est vrai que sur MSN ou les autres chats, j'attends aussi une réponse dans les dizaines de secondes qui suivent, j'imagine que ça a débordé sur le mail, qui est nettement moins instantané, surtout avec les cochonneries récentes comme le gray listing et tout ça.

Copyright © 2007-2008 Natacha Kerensikova

Lithium Blog - commit dad867adc7a3fc6476990c37fcfa09685831b7d9 - Thursday 7 February 2008