Nolife

Je dois avouer que les grands changements que j'ai entrepris dans ma vie ne se sont pas révélés aussi faciles que prévus. Ou plutôt si, les changements ont été faciles à faire, c'est juste qu'il me faut plus de temps que prévu pour m'y faire.

Wake up! (Wake up!)

Le deal était très simple : je renonce à tout ce qui me pourrit l'existence, et je deviens un gentil petit mouton qui fait comme tout le monde pour avoir sa petite tranche de bonheur. J'ai donc vendu mon âme à World of Warcreft.

Grab a brush and put a little makeup
Hide the scars to fade away the shakeup (Hide the scars to fade away the)

Simultanément, mon chef a changé l'orientation de mon boulot, au point qu'il devienne moins varié, moins créatif et moins intéressant que celui d'une caissière de supermarché. Et à peu près en même temps, j'ai emprunté un iPod à Cinnamon, ce qui permet d'occuper mon esprit avec de la musique, comme je l'ai décris dans Générateurs de silence.

Why'd you leave the keys upon the table?

Donc au final, je n'ai plus besoin de réfléchir au boulot grâce à mon chef, chez moi grâce à World of Warcraft, et entre les deux grâce à l'iPod. Que demander de plus ?

Here you create another fable

Parce que mon problème fondamental, c'est que je réfléchis trop. Ou que je pense trop, un truc comme ça quoi. Mon Arbiter me disait que ce qu'il me manquait, c'était un vrai loisir. Quelque chose pour penser à autre chose, ou pour se vider la tête. Pas faire un programme ou des vers, quoi. Peut-être même pas écrire une nouvelle.

(You wanted to) Grab a brush and put a little makeup
(You wanted to) Hide the scars to fade away the shakeup

Bien sûr, a priori j'étais un peu sceptique, mais après avoir essayé, je me suis rendue compte qu'il avait évidemment raison. C'est formidable d'arrêter l'esprit comme ça. J'en avais déjà connu les bienfaits pendant ma dépression, où j'utilisais la musique de l'ordinateur et/ou simplement regarder la flemme d'une bougie.

(You wanted to) Why'd you leave the keys upon the table
(You wanted to)

Et ça marche tellement bien que j'ai choisi d'appliquer ce principe à l'ensemble de mon existence, avec bien sûr l'aide de mon chef et de Cinn qui arrivait juste à point. Comme tout changement, il faudrait le temps de s'y adapter, et ensuite à moi le bonheur.

Why don't think you trust
In my self-righteous suicide
I cry when angels deserve to die

Ça a l'air trop facile pour être vrai, hein ? Ben effectivement, ce n'est pas aussi facile. Le temps d'adaptation a l'air nettement plus long que ce à quoi je m'attendais. Ou alors c'est que je ne suis jamais contente, et que même après m'être débarrasser de tout ce qui me pourrissait l'existence, et même après être revenue à la simplicité, ça ne me plaît toujours pas.

Wake up (Wake up)

Je crois que ce qui me gêne le plus avec des loisirs uniquement à base de World of Warcraft, ou même plus généralement uniquement à base de jeux vidéos, c'est l'impression de gaspiller mon temps.

Grab a brush and put a little makeup
Hide the scars to fade away the (Hide the scars to fade away the shakeup)

Parce que je joue, ça me fait plaisir, c'est super, mais une fois l'ordinateur éteint, il ne reste plus rien. Quelques uns et quelques zéros perdus au fin fond d'une mémoire d'un ordinateur de Blizzard Entertainment ou de quelqu'un d'autre. Mais rien de tangible, juste de l'information quelque part. Ça laisse un peu goût de tout ça pour ça.

Why'd you leave the keys upon the table?
Here you go create another fable

Mes ex-loisirs prise de tête avaient au moins l'avantage de laisser des traces. Je pouvais regarder le passé en me disant Oui, j'ai fait ça. Sauf que voilà, je fais de la merde, du coup ce n'est pas très intéressant de se remettre ça sous le nez dans le présent. Le problème, c'est que je n'ai pas encore vraiment réalisé que je ne peux pas faire autre chose que de la merde, donc je me dis que si je faisais un truc bien, j'aurais un résultat bien qui me restera.

(You wanted to) Grab a brush and put a little makeup
(You wanted to) Hide the scars to fade away the shakeup

D'un autre côté, ça ne tient pas vraiment la route, parce que parmi mes regrets liés à mon passage 100 % World of Warcraft, c'est que dans les moments, trop rares à mon goûts, où je suis avec mon Arbiter, au lieu de discuter et faire des câlins comme avant, on fait de l'XP. Et il faut voir les choses en face, les câlins ça ne laisse rien de plus tangible qu'un jeu vidéo, ce serait même plutôt pire parce qu'il ne reste même pas d'information numérique quelque part, il ne reste que des souvenirs.

(You wanted to) Why'd you leave the keys upon the table
(You wanted to)

Voilà, je suis encore coincée dans l'utile. Même dans mes loisirs j'ai encore une mauvaise impression quand je fais de l'inutile pur comme le jeux vidéo, je voudrais qu'en plus d'être loisir il y ait un résultat utile, comme une histoire qui fait plaisir aux autres ou un programme qui sert à quelque chose.

Why don't think you trust
In my self-righteous suicide
I cry when angels deserve to die

J'espère que cette prise de conscience va m'aider à progresser vers la sérénité. Je pense que ce n'est qu'une question de temps avant que tout aille bien, il faut juste que je fasse le deuil de mes illusions. J'y suis presque, il suffit d'éviter les dérapages dans les moments où je n'ai ni boulot chiant, ni iPod, ni World of Warcraft.

In my self-righteous suicide
I cry when angels deserve to die

Laissons de côté ces relents du passé qui ont du mal à partir. Je joue à World of Warcraft, tout va bien. Je ne réfléchis plus, c'est idéal. Un cerveau ça ne crée que des problèmes, et comme on vit très bien sans, autant s'en passer.

Father! (Father!)
Father! (Father!)

Malheureusement on a rien sans rien, et ce changement de vie a quelques dégâts collatéraux. Après tout, peu importe, je vis pour moi, mes loisirs sont faits pour moi, et si ça ne plaît pas aux autres, tant pis pour eux.

Father! (Father!)
Father! (Father!)

Par exemple, ça fait depuis un moment qu'il n'y a plus de pensée du jour sur la page d'accueil. Tout le monde s'en fout, pourquoi est-ce que je me prendrais la peine de chercher une nouvelle pensée intéressante pour chaque jour ? Cette disparition ne manquera à personne, sauf peut-être ma sœur, mais à mon avis elle aussi peut tenir sans. Et sinon au pire, je peux lui faire un truc perso' par mail, pas la peine de s'embêter avec un moteur de blog pour faire passer ça.

Father into your hands, I commend my spirit
Father into your hands

Il y a aussi pas mal d'articles en projet pour ce blog qui passent à la trappe. Ce n'est pas nouveau, déjà à l'époque de mon apprentissage du maquillage, il était censé y avoir avec un article parlant de mon perçage d'oreilles, qui a eu lieu en même temps, et de ses conséquences tologiques.

Why have you forsaken me?

Dans le même genre il y a aussi un article sur les spams qui hantaient ce blog jusqu'à il y a peu, et pourquoi j'étais aussi impuissante face à eux ; et un sur mon écriture particulière et son histoire ; et un pour être bonne joueuse dans le meme musical qui me vient de Cinn ; et un sur les Catherinettes, à l'occasion de mes vingt-cinq ans ; et un sur les réflexions éthiques que m'ont inspirées une conférence dans la journée d'accueil des nouveaux moniteurs ; et un sur le week-end surprise d'anniversaire organisé par ma sœur et mon Arbiter ; et sans doute encore pas mal d'autres.

In your eyes forsaken me

D'ailleurs on m'a explicitement reproché de ne pas avoir fait le dernier. Genre après tout le mal qu'on s'est donné pour te faire plaisir, tu ne le mets même pas dans ton blog. Je dois avouer que je me demande où se trouve la limite entre faire plaisir en faisant un article de blog, et ne pouvoir faire que du déplaisir en ne le faisant pas. Parce que si écrire un article de blog devient un devoir, s'il n'y a aucun plaisir donné en le faisant, et s'il n'y a que du déplaisir quand je ne le fais pas, il vaut mieux fermer complètement et tout de suite cette machine à déplaisir qu'est mon blog, non ?

In your thoughts forsaken me

Alors c'est vrai, je n'ai pas encore fait cet article. Est-ce que je le ferai un jour ? Je ne sais pas. Seul l'avenir nous le dira. J'avais l'intention de le faire, mais de nos jours tout le monde se fout des intentions. J'avoue, j'ai été plus préoccupée par ma recherche de ma propre sérénité et de mon propre bonheur égoïstes pour prendre sur moi de taper cet article, alors j'ai joué à World of Warcraft à la place.

In your heart forsaken me

C'est vrai, je suis une ingrate. Je n'ai pas extériorisé tout le plaisir que j'ai eu au cous de ce week-end surprise. Et alors ? Ça ne donne plus envie de me faire plaisir ? Tant mieux, non ? Ça fait d'une pierre deux coups : en arrêtant de faire quelque chose pour moi, d'une part vous arrêtez de subir le déplaisir de ne pas voir d'article de blog dessus, et d'autre part vous arrêtez de me donner quelque chose que je ne mérite pas, ce qui nous fait progresser ensemble vers un monde plus juste.

Trust in my self-righteous suicide
I cry when angels deserve to die

Voilà, je suis complètement accro' aux jeux vidéos, et c'est ce qu'il pouvait m'arriver de mieux. Ou de moins pire, suivant le point de vue, peu importe. Je me convertis en nolife le plus possible. Tous ceux et celles qui ont un contact social avec moi peuvent s'en aller, je comprendrai tout à fait, j'ai déjà reçu d'eux beaucoup plus que je ne mérite, et je salue bien bas leur courage pour être restés aussi longtemps. On peut trouver ça moche, mais c'est la vie. Je n'y vois plus la mocheté, je ne vois que le salut.

In my self-righteous suicide
I cry when angels deserve to die

À part ça, l'autre jour chez mon Arbiter, j'ai vu passer une partie de Star Academy. J'ai presque trouvé ça intéressant et divertissant. Ce n'est pas encore au point, je dois avoir encore trop de neurones qui travaillent. Heureusement il y a mon amie Żubrówka à côté de moi pour m'aider à arranger ça.

Paroles : System of a Down - Chop Suey

Publié le mardi 6 novembre 2007 à 4:13.

Catégories : Moi Noir

Commentaires

1. Le mardi 6 novembre 2007 à 13:20, par Sybevzbaq :

Je vais citer une BD (Donjon) approximativement : "Le panache, c'est tout ce qui nous reste en fin de compte."

Ça, et les souvenirs.

2. Le mardi 6 novembre 2007 à 15:25, par Keeh (Rkz11aSK8ZrALP1+fpfL) :

et les captures d'écran des first kills.

3. Le mercredi 7 novembre 2007 à 9:43, par Keeh (Rkz11aSK8ZrALP1+fpfL) :

test pour voir si on peut gruger le tripcode

4. Le vendredi 9 novembre 2007 à 23:10, par psycocat :

Quel est l'intérêt de nous raconter tout cela ?

Si tu veux mon avis, la première chose à faire pour changer de vie est d'arrêter de perdre ton temps à blogguer des pensées aussi négatives. Ce monologue avec toi-même n'est sûrement pas une solution et semble te conforter dans cet état.

5. Le lundi 12 novembre 2007 à 17:42, par Natacha :

Quel intérêt ? Absolument aucun. Comme pour tous les autres articles de ce blog. Si ça peut te rassurer, c'est loin d'être la seule chose que je fais qui ne sert à rien.

Enfin, il y aurait bien l'intérêt évoqué par Sybevzbaq, qui s'applique à cet article de blog, au même titre qu'à tous les autres.

Et si vraiment au creuse profondément, on pourrait y voir un vague intérêt dans le fait que ça me permette d'extérioriser et d'occuper mes mains et mon esprit sur quelque chose qui ne fait pas intervenir d'objets tranchants et de cicatrices ; mais je reconnais que classer ce dernier fait parmi les intérêts est discutable, voire franchement douteux, parce que bon, tout le monde s'en fout, y compris moi.

6. Le mardi 13 novembre 2007 à 15:08, par _FrnchFrgg_ :

Moi je l'attends toujours ton post à propos de topologie algébrique organique. Et puis ça m'intéresse aussi le coup du spam.

C'est vrai que ces derniers temps, je ne passe plus, mais faut dire que j'ai plus d'ordi à moi, alors...
J'ai quand même remarqué l'abscence de pensées du jour.

À propos de passe temps, je jouerais bien au go avec toi de temps en temps. Et en plus comme je suis sans doute plus mauvais que toi (mais que ça ne m'empêche pas d'aimer ça), tu n'auras pas la sale impression d'être tellement nulle que c'est inintéressant de jouer avec un autre (pour l'autre).

Et à propos de Go, tu connais le manga "Hikaru No Go" ? Moi j'aime beaucoup, même si parfois c'est un peu trop shojo...

Enfin, Sybevzbag, ta BD Donjon me semble un chouilla pâlecopier Cyrano de Berjerac, sur ce coup là.

7. Le dimanche 18 novembre 2007 à 23:43, par Natacha :

Le post en question est comme qui dirait passé aux oubliettes... parce que la nouvelle qu'il porte n'est plus d'actualité, et la topologie algébrique pour la topologie algébrique, c'est des coups à flinguer le peu de lectorat que j'ai.

J'ai entendu parler d'Hikaru no go, mais je n'ai jamais touché au manga. Par contre j'ai regardé les premiers épisodes de l'adaptation en anime, et j'ai bien aimé (je n'ai pas fini la série seulement parce que je n'avais plus accès au réseau de la rez' et que je ne sais pas où les trouver).

Copyright © 2007-2008 Natacha Kerensikova

Lithium Blog - commit dad867adc7a3fc6476990c37fcfa09685831b7d9 - Thursday 7 February 2008