Notification par mail

Face au désastre monumental de l'ouverture de mon jardin secret, une partie à accès restreint de ce blog, je suis retrouvée comme face à n'importe quel autre catastrophe : j'ai cherché un pourquoi, dans l'espoir de trouver une solution ou un moyen de prévention. Et j'ai trouvé la notification par mail.

Résumé des épisodes précédents

Reprenons le problème du début : en tenant ce blog, je me suis rendue compte que c'était un bon moyen de propager autour de moi les petites nouvelles de ma petite vie. Au lieu de répéter quarante-douze fois la même chose, il me suffisait de donner un lien vers une page de ce blog, ou même mieux, laisser les gens suivre mon blog tous seuls, et ne plus m'occuper de la propagation des nouvelles (du moins pour ceux qui connaissent l'existence de mon blog).

Mais le défaut du blog, c'est qu'il est public, du coup je veux pas y mettre des nouvelles trop personnelles, et donc je devais utiliser l'ancienne méthode, et contacter moi-même les personnes potentiellement intéressées, et répéter la nouvelle, avec toujours le risque d'oublier quelqu'un ou de trop procrastiner.

Une solution est donc de faire une partie protégée de ce blog, qui contiennent ces nouvelles personnelles, et auxquelles les personnes autorisées et dûement identifiées ont accès, pendant que les quidam et les robots de recherches sont limités à la partie publique du blog. J'avoue avoir pompé l'idée directement du système F-only de LiveJournal.

Ça semblait être une bonne idée, sauf que pour une raison obscure, les utilisateurs enregistrés s'identifient tous les... heu... ben en fait il n'y en a pas encore un seul qui se soit connecté plus d'une fois, donc c'est un peu difficile d'estimer une fréquence. Y en a même qui ne se sont jamais connectés.

Donc ça fait au mieux une fois tous les dix jours, ce qui n'est pas très satisfaisant, les nouvelles finissent par ne plus être si nouvelles que ça. Parce que bon, même le courrier postal triditionnel fait mieux...

Essayer de redresser la barre

Donc face à ce constat, je me suis posé la traditionnelle question du pourquoi.

Peut-être que parce qu'en fait mes nouvelles ne les intéresse pas, mais alors pourquoi créer un compte ? Juste pour me faire plaisir et faire semblant que ça les intéresse quand même ? Ou par réflexe pavlovien parce que je leur ai collé le formulaire sous le nez ? Je ne sais pas, mais peut importe, ce parce que là n'est pas terrible parce qu'on ne peut rien en faire, il ne laisse aucun espoir d'amélioration.

Peut-être parce que le contenu protégé est trop rare. C'est chiant de s'identifier, alors si c'est pour se rendre compte que ça n'apporte rien de plus que le contenu public de base, il y a de quoi être démotivé. C'est le long de cet axe que j'ai agi.

Une solution serait de faire plus de contenu protégé, mais des trucs personnels comme ça, il ne m'en arrive pas si souvent que ça, même si je compte le contenu pas-trop-personnel que je mets pour l'instant en attendant de prendre confiance dans le système. Donc à moins de faire du remplissage, ce n'est pas vraiment une solution.

Une autre solution serait de rendre la procédure d'identification moins chiante. Là non plus, je ne vois pas trop ce que je peux faire de plus, il y a déjà le formulaire d'identification sur toutes les pages, et un cookie qui ne demande de rentrer le mot de passe que tous les trois mois. Zut, encore une impasse.

La solution que j'ai trouvée, c'est permettre aux utilisateurs de ne passer par cette terrible procédure d'identification que lorsque c'est nécessaire, c'est-à-dire que lorsqu'il y a du nouveau contenu à voir. C'est la Notification par mail : à chaque fois qu'une nouvelle page à accès restreint est publiée, le moteur de blog envoit un mail à tous les utilisateurs qui ont donné une adresse et qui ont accès à cette page.

Pour ce faire, j'ai donc ajouté un champ Mail au formulaires d'inscription. J'invite les peronnes qui ont déjà un compte à me contacter d'une façon ou d'une si elles veulent recevoir ces notifications, et à quelle adresse.

_FrnchFrgg_ avait proposé un flux ATOM dédié aux pages restreintes, ou qui contient toutes les pages y compris celles à accès restreint, en utilisant le cookie d'identification pour ne pas donner les pages à accès restreint à n'importe qui. Ça marcherait aussi bien, sauf que ça ne permet pas de passer par un agrégateur (comme Google Reader) et que du coup il serait le seul utilisateur potentiel d'un tel flux.

Une notification par mail pour tout le monde ?

À ce stade, j'ai sans doute perdu une bonne partie des lecteurs qui n'ont pas de compte, parce qu'il croient que cet article ne les concerne pas. Alors qu'en fait si.

Parce que maintenant que j'ai codé la notification par mail, il ne faut pas grand chose pour pouvoir l'appliquer à tout le monde. Donc s'il y a de la demande, ce serait sans inscription, vous laissez juste votre adresse mail et vous recevez un mail à chaque fois que je publie un article.

En poussant un peu, je peux même essayer de faire en sorte que le contenu de l'article apparaisse dans le mail, mais ça va demander un peu plus de boulot quand même.

Pour les geek et autres fans de l'économisation de ressources, une notification par mail par rapport au flux ATOM que vous utilisez actuellement, c'est comme le tickless avec le noyau qui réveille les processus quand il faut, par rapport au poll périodique.

Donc, y a-t-il des gens intéressés par une notification par mail pour tous mes articles ? Est-ce que je code ça, ou est-ce que mon Stradivarius va encore sentir l'urine ?

Copyright © 2007-2008 Natacha Kerensikova