Raplapla

Certains observateurs attentifs ont pu remarquer que le présent blog bouge inhabituellement peu ces derniers temps. Pour convaincre les autres, j'imagine qu'un petit coup d'œil dans la colonne de droite, qui indique le nombre d'articles chaque mois, devrait suffir.

Let me tell you about the way the hammer moves
The hammer goes up and down
And hits the nail, on the head each time
That's the point

Non, je ne suis pas morte. Je ne suis pas gravement malade non plus. Enfin pas plus que d'habitude. Non, ce n'est pas un transfert d'activité vers mon jardin secret, quelque soit ce que vous ne voyez pas, il n'y a pas plus d'activité que dans ce que vous voyez.

All right in 1998
It's getting hard to go to sleep at night
And hard to get up in the morning

C'est juste que ces derniers temps je ne suis pas vraiment forme. Je suis plutôt toute raplapla en fait.

I tell myself, I'm going too hard,
Too rash, too long, too long

Ces derniers jours ont été encore plus pénibles. J'ai le boulot qui m'est tombée dessus assez violemment, donc pas trop de pauses pendant les heures de travail, et quand je rentre chez moi, j'ai accumulé tellement de fatigue que je vais directement au lit après avoir expédié les impératifs matériels (genre se remplir le ventre à coups de biscuits). Ça dure comme ça depuis lundi, je n'ai même pas encore réfléchi aux mails personnels reçus samedi et lundi.

But this is not the truth
There's no sign of no big break down

Ce n'est pas satisfaisant de travailler comme une machine, faute d'avoir la force de réfléchir et faire les choses intelligemment. J'ai rarement été confrontée à des deadlines strictes dans mon travail, alors quand ça arrive et qu'on est aussi mal organisée que moi, ça a peu de chances de bien se passer.

It's just these little things that keep putting me off the track

Il fût un temps où mes « facilités » naturelles avaient raison de tout, largement dans les temps. Je ne sais pas si c'est ma fatigue passagère qui les a ralenties, si je suis arrivée à mes limites, ou si l'âge a eu raison d'elles, en tout cas elles me manquent beaucoup.

Yeah, I have a notion of moving around in circles

Ma mère m'a dit une fois, il y a longtemps, que c'est normal d'avoir des périodes dans l'années où on est moins en forme, des périodes qui se trouvent à l'opposée de son anniversaire : pour elle, née le jour du printemps, l'automne était une période de plus basse forme, avec un débordement d'énergie au printemps. Pour le scorpion que je suis, ce serait l'inverse.

Things just keep getting worse and worse
'Til they get all the way around
And then eveything turns out alright

C'est vrai que je me souviens de plusieurs saisons printanières où je n'étais pas aussi en forme que j'aurais voulu l'être. Par exemple, le printemps 2003, qui m'a conduite fin juin plus près de la solution de Turing que je ne l'ai jamais été.

In one single flash I see both shows
Computer, cigarettes, photograph, pens and pencils
Pop-craving critics curving

Bon, ça n'a pas toujours été aussi dramatique, mais je me souviens de plusieurs exemples de passages à vide, pas seulement sur le plan psychologique, mais aussi de la vraie fatigue physique authentique.

A doctor tried to cure me of these shells

Mais quid de tous les printemps qui ne m'ont pas marquée ? J'étais peut-être en super-forme, ou seulement dans un état « normal », ce qui diminuerait sévèrement la portée de ma mère. Et n'y a-t-il pas aussi d'autres périodes de fatigue ou de lassitude, physique ou morale ou intellectuelle ?

I stopped seeing him
I heard nothing more about being mentally ill

Bref, au final, je ne peux pas déduire quoi que ce soit sur une relation entre le printemps et mon état actuel. Je peux juste penser que je ne suis pas trop sujette à la corrélation illusoire ni au biais de confirmations, c'est toujours ça.

In one single flash comes words, no poetry
Did you put on weight?
I take two, not one

Mais après tout, à quoi bon avoir un tel pourquoi ? Le seul intérêt de connaître la cause d'un malaise, c'est de pouvoir agir dessus pour guérir ou prévenir le malaise. Mais je ne peux rien faire contre le printemps.

A man with one arm
Best beer ever to come out of Belgium

J'ai l'impression de revivre ma fatigue chronique. La même paralysie, la même impression de rien arriver à faire, le même besoin de retrouver son lit le plus vite possible, la même difficulté pour en sortir le matin.

If you kept drinking like this it wouldn't have to be

Sauf que cette fois-ci, je n'ai plus d'antidépresseurs à arrêter. Aucune piste de pourquoi du côté pharmacologique. Donc la même solution ne va pas pouvoir s'appliquer.

It's not like I'm real hateful with our friends, our beloved friends
VCR, last goodbyes, this is not the time for all I love you's

J'aimerais tellement que ça s'arrête. J'aimerais tellement être à nouveau en forme. J'en ai tellement marre d'être limitée par la fatigue.

This nail is bent and broken,
straighten it out with the hands of love

Bon, je vais m'arrêter là, parce que quand même, ça ne sert à rien de se plaindre.

This is where the hammer hits, this is it's golden tongue

Pragmatiquement, tout ça pour expliquer pourquoi ce blog n'avance pas autant qu'avant, et pour présenter mes excuses à tous ceux qui attendent des signes de vie de ma part.

There speaks no more,
this is the same that were never moved

Même si je suis encore vivante, et que j'écris cet article pour que ce soit bien clair, il ne faut pas espérer me voir beaucoup en ligne. Je vais quand même faire de mon mieux pour répondre le plus tôt possible à tout le monde, c'est que je mon plus tôt possible est en ce moment beaucoup plus long que d'habitude.

This is the tsar at will,
this is where the hammer hit,
this is when the turnpike

Je ne sais pas combien de temps ça va durer. J'espère pas trop longtemps. J'espère pas aussi longtemps que ma fatigue chronique précédente. Je ne ferai peut-être pas d'article quand ça ira mieux, mais ce sera probablement assez clair avec la quantité d'article qui sortiront.

This nail is bent and broken,
straighten it out with the hands of love
With the hands of love, with the hands of love
With the hands of love yeah, with the hands of love yeah
With the hands of love yeah, with the hands of love
With the hands of love, with the hands of love yeah

Paroles : Madrugada - Norwegian Hammerworks Corp.

Copyright © 2007-2008 Natacha Kerensikova